Musique du monde

BASSEKOU KOUYATE & NGONI BA

CÉLÉBRATION MALIENNE

Originaire des rives du fleuve Niger, Bassekou Kouyate crée, avec la puissante chanteuse griotte Amy Sacko, une formation inhabituelle constituée d’un quatuor de guitares traditionnelles maliennes, les n’goni. Dénommé par certains comme le « bluesman du désert », sa musique fait rimer Afrique et électrique, tradition et innovation. Elle est planétaire.

Dans la famille de Bassekou Kouyate, la musique coule dans les veines. Fils d’un grand joueur de n’goni, la guitare traditionnelle malienne, il a toujours été plongé dans les rythmiques enivrantes de cet instrument à deux, cinq, voire dix cordes. Au cours de sa carrière prolifique, il a notamment joué avec Paul McCartney, Damon Albarn et bien d’autres, grâce au projet Africa Express. En 2013, Bassekou Kouyate est nommé « meilleur artiste africain de l’année » par la BBC. Dans son groupe N’goni Ba, créé en 2005, Bassekou Kouyate fait voyager le public dans son Mali natal. Le groupe se compose de trois n’goni aux tonalités différentes, deux percussions, et une chanteuse à la voix puissante : Amy Sacko, la « Tina Turner du Mali ». En écoutant les percussions, on s’imagine les soirées chaudes et dansantes qui animent le pays ; avec la sonorité du n’goni, on voit la lumière vive du Soleil et on sent les odeurs de l’acacia, du babobab ; avec les textes en malien, on entend une célébration de la vie, joyeuse et pétillante. Le voyage est garanti, le retour en Alsace peut-être moins… D’autant que le concert sera accompagné d’une gastronomie africaine, avant et après !

Deli (Miri, 2019)