Enregistrement discographique


Alexandre Kantorow

piano

Surnommé le « tsar du piano », Alexandre Kantorow est devenu en 2019 le premier Français à remporter le premier prix et la médaille d'or de piano au prestigieux Concours international Tchaïkovski de Moscou. Son dernier enregistrement des sonates de Brahms, réalisé dans la Nef des Dominicains en mars 2021, sera en vente à partir du 5 novembre 2021.

en 1997, il commence le piano à l’âge de 3 ans. Il se perfectionne au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSM) et débute sa carrière à l'âge de 16 ans à la Folle Journée de Nantes. S'ensuivent de nombreuses prestations avec de grands orchestres en Europe. Le répertoire que le jeune pianiste affectionne est celui des grands romantiques comme Rachmaninov, Liszt, Saint-Saëns ou Franck. En février 2020, il est doublement couronné aux Victoires de la Musique classique : comme soliste instrumental (piano) et dans la catégorie "enregistrement" avec Saint-Saëns, Piano Concertos 3,4 & 5.

Alexandre Kantorow a choisi les Dominicains pour enregistrer son prochain album, les 6, 7 et 8 mars et 3, 4 et 5 mai 2021. Séduit par la résonance de la Nef qui correspond bien, selon lui, au répertoire de Brahms qu'il a choisi, le pianiste interprétera sur le Steinway D des Dominicains la Sonate n°3, quatre ballades et la Chaconne. Cet enregistrement composera le 2e album d'une trilogie dédiée à Brahms, après un premier disque ( Brahms, Bartók & Liszt: Piano Works) sorti chez BIS Records en 2020 et un troisième sur la Sonate n°1.

Clin d'œil à l'histoire du lieu, Brahms est en quelque sorte lié à l'histoire des Dominicains et de Guebwiller. D'une part, il était secrètement amoureux de Clara Schumann (1819-1896), l'épouse et muse du compositeur Robert Schumann qui s'est produite en concert aux Dominicains en 1862, et d'autre part, il était l'ami intime du chanteur baryton Julius Stockhausen (1826-1906), fils de la soprano Margarethe Schmuck, née à Guebwiller (1803-1877).