Spectacle


Brunch romantique

Jeunes talents sur Double-Pleyel

Un brunch dans la Nef des Dominicains ? Le rêve devient réalité. Plaisirs des sens, avec une fine sélection de produits bio et, sur le piano double Pleyel, un répertoire… juste magnifique !

Amateurs de moments inoubliables, mélomanes, gourmets… Les Dominicains proposent un rendez-vous teasty, healty voire hygge, pour oublier les frimas d’octobre et se délecter de musique et de bons mets dans un cadre somptueux. Le brunch cette année est réalisé par La Louve, épicerie fine. Au programme : Régal des sens pour un concert de goût durant lequel esthétique, savoir-faire et qualité s’entremêlent. Les propositions de gourmandises de saison accompagnent un répertoire délicatement romantique. Rachmaninov, Schubert, Brahms et Ravel seront interprétés sur le piano double Pleyel par Alexandre Lory et Clément Lefebvre. 


Brunch à partir de 11h
Concert à 13h

S. Rachmaninov 
Fantaisie-Tableaux, op.5 (Suite n° 1)

J. Brahms 
Valses op.39 pour deux pianos

F. Schubert 
Fantaisie en fa mineur, D.940

M. Ravel
Rapsodie espagnole

Durée 1h15

Alexandre Lory est un pianiste concertiste aux multiples talents, un chambriste très apprécié et un artiste d’une sensibilité profondément authentique. Après des études musicales au Conservatoire d’Aix en Provence, au CNSM de Paris dans la classe de Roger Muraro et Isabelle Dubuis, il poursuit avec un Master de musique de chambre en duo avec le pianiste Clément Lefebvre dans la classe de Claire Désert et Amy Flammer. En août 2016, ils sont invités à donner une série de concerts dans le cadre des ensembles en résidence du Festival de la Roque d’Anthéron et se produisent par la suite aux Préludes aux concerts dans la grande salle de la Philharmonie de Paris. Soutenu par l’association des Amis des Jeunes Artistes Musiciens, ils effectuent en avril 2017 une tournée de concerts en Alsace, avant de rejoindre le Festival Messiaen de La Meije en juillet. Alexandre Lory est aujourd’hui titulaire de nombreux prix et bénéficie de multiples soutiens. Il travaille avec des pianistes de renom, est invité par de festivals en France, Belgique, à Kyoto, New York ou Boston et joue régulièrement en duo ou en tant que soliste dans des orchestres internationaux, et accompagne des master classes. Acteur de la vie culturelle de sa ville natale, il œuvre aussi au Projet « Opéra dans la Rue » avec des artistes lyriques français et néerlandais autour des grands airs du répertoire classique. Avec le violoniste Léo Marillier, est paru leur premier CD "Fantaisies d’opéra" (2014 Label Forgotten Records, sous la direction artistique d’Alexis Galpérine).

Clément Lefebvre montre très jeune un vif intérêt pour la musique. A quatre ans il débute le piano, avant de découvrir les percussions. Après l’étude et l’obtention des prix des deux instruments au Conservatoire de Lille, c’est au piano qu’il décide de se consacrer pleinement. Hortense Cartier-Bresson le reçoit dans sa classe au Conservatoire de Boulogne-Billancourt et le prépare au concours d’entrée du CNSM de Paris. Clément Lefebvre s’y forme auprès de Roger Muraro, Isabelle Dubuis, Claire Désert, Pierre-Laurent Aimard, et Alain Planès. Il bénéficie également des master-classes de Philippe Bianconi, Xu Zhong, Michael Lewin, Christian Ivaldi, Emmanuel Strosser ainsi que des membres du trio Wanderer. Amené à jouer dans de prestigieuses salles, il est accueilli par des festivals comme la folle journée de Nantes, le festival Chopin à Paris, la Roque d’Anthéron, le festival international piano classique de Biarritz, les Pianissimes, le festival Messiaen ou encore le festival Piano en Valois… Il se produit avec orchestre, et on l’entend régulièrement sur les ondes de France Musique et Radio Classique. Parallèlement à son activité de soliste, Clément Lefebvre est un chambriste recherché et engagé dans de multiples projets. En mai 2018, son premier disque solo parait sous le label Évidence Classics, dédié à Rameau et Couperin.

En partenariat avec La Louve (Guebwiller)