Création


Lisière

VOOLP - Festival Vos oreilles ont la parole

Pour son 10e anniversaire, le festival Voolp a choisi Les Dominicains pour sa première inauguration dans le Haut-Rhin. Des artistes d'Alsace et de Fribourg créent un spectacle entremêlant contes étranges et world hip hop bilingue dans la Nef du couvent. Cette œuvre transfrontalière pleine de soleil et de bonne humeur a été conçue spécialement pour l’événement.

« Au commencement était le verbe » : celui des contes dont se nourrit le folklore de toutes cultures ancestrales, mais aussi celui du rap le plus contemporain, le plus engagé. Fruit de ce verbe travaillé au cours d'une résidence aux Dominicains de Haute-Alsace, la création qui inaugure le festival VOOLP est la rencontre inattendue en terre haut-rhinoise des deux conteuses Annukka Nyyssönen et Amandine Orban de Xivry et des frères jumeaux Till et Felix Neumann, rappeurs bilingues de Fribourg, fondateurs du groupe Zweierpasch. Tous manient le verbe pour tisser des passerelles entre les cultures du monde entier et faire naître des images inattendues aussi bien que des prises de conscience. Puisant aux récits d'Amérindiens, mais aussi d'Amazonie et de Sibérie, les deux conteuses imaginent d'étranges mondes dont sont absents nos repères moraux et mettent en mots les trajectoires d'humains éparpillés dans le cosmos. Passerelles privilégiées entre les vivants et les morts, l'humain et l'animal, la transcendance et le quotidien, les mots de leurs contes s'entrechoquent avec ceux des textes très engagés des deux rappeurs à l'origine d'un nouveau genre, le « world hip hop », hérauts de causes actuelles, comme la dénonciation du racisme ou des frontières, et d'une musique festive et joyeuse, ensoleillée par la présence de musiciens chiliens. Mettant en scène une dizaine d'artistes - conteuses, chanteurs et instrumentistes -, cette création s'affranchit des frontières musicales et linguistiques.

 

Programme
Paroles et musiques
 : Zweierpasch
Grenzen Auf
Drapeaux en Berne
Zwischen den Stühlen
Clandestino
Solange
Farbenrausch

Mythes et récits  
- Les récits de la femme tapir et de la tête volante ont été collectés en Amazonie auprès des indiens Makurap, au Brésil, peuple aujourd'hui menacé, comme les autres peuples d'Amazonie.
Source : "Fricassée de maris" de Betty Mindlin
- Le récit de la femme dans les étoiles est issu de la tradition koriak, au nord de la péninsule du Kamchatka, un peuple de chasseurs, pêcheurs et éleveurs de rennes.
Source "Cet endroit là dans la taïga" de Luda

Une coproduction Conseil départemental du Haut-Rhin et le CCR les Dominicains de Haute-Alsace
En partenariat avec le Centre AudioVisuel des Dominicains de Haute-Alsace