Electro


Polaroid3 & AV Exciters

Show trip hop et paysages sonores

Liquid Landscapes est une expérience visuelle et musicale qui réunit le trio Polaroid3 et le collectif AV Exciters.
Aux sons trip hop de Polaroid3, AV Exciters construit un univers visuel où les formes se transforment, produisant mirages graphiques et illusions auditives.
Une expérience sensorielle en trois dimensions, novatrice et captivante à vivre allongé sur transats.

Polaroid3 a créé son spectacle le 4 décembre 2016 au Point d'Eau à Oswald. L'occasion pour un internaute, Cedric Quéniart, de nous livrer ses impressions :

Polaroid3 fait des bulles

Je suis heureux, mais à bout de souffle. Ce soir, j’étais au concert de Polaroid3 et je ne peux plus garder ça pour moi. Il faut que ça sorte. Trois heures que je retiens mon souffle. Depuis que le spectacle a commencé, je ne sais même pas si j’ai respiré une seule fois. J’ai quitté la salle en apnée, j’ai couru jusqu’à ma voiture et me voilà. Depuis la dernière salve d’applaudissements, je n’ai pas prononcé le moindre mot. Je voulais emporter avec moi ce florilège de sensations, le garder intact, dans ma bulle.

Des bulles, de l’eau. Liquid Landscapes. Pour créer ce nouveau spectacle, Polaroid3 a fait équipe avec le collectif de vidéastes AV Exciters. Entre le public et la scène du Point d’Eau, une sorte de rideau dévoile les paysages liquides. Minéraux, organiques, apaisants, leurs textures semblent couler de source. Derrière ce rideau, dans leur bulle, Christine, Christophe et Francesco se devinent puis se dessinent. D’abord, leur musique est un ruisseau, calme et fragile, dont on suivrait le fil. Et puis, c’est le déluge. La batterie de Francesco gronde. Christophe martèle les touches de son clavier. Au beau milieu de la tempête, Christine reste impassible. Christine is the Queen, la reine qui ordonne aux éléments. De sa voix magnétique, elle commande le calme ou le chaos.

Polaroid3, l’avenir de la pop made in France ?

Polaroid3 est  un groupe fascinant, capable de se réinventer en permanence sans se renier. On a beau les connaître, les avoir déjà vus en concert, la magie reste intacte et la surprise est toujours au rendez-vous. Le groupe conserve les ingrédients qui en faisaient une valeur sûre. Une pop électronique lettrée et aventureuse. Une capacité intacte à créer des paysages réalistes ou imaginaires. Mais, dans ce nouveau spectacle, la voix de Christine est plus limpide, moins chargée d’effets. L’équilibre entre moments intimistes et explosions fiévreuses est presque parfait. A mon grand étonnement, moi qui ne danse jamais, je me suis senti frustré de devoir rester assis. Polaroid3 est l’un des seuls groupes à me procurer cet effet, à parler en même temps à mon corps et à mon intellect.

Je l’ai déjà dit et je continuerai : Polaroid3 est l’un des meilleurs groupes de pop en France, peut-être même le meilleur. Impeccable techniquement, remarquable dans la capacité d’évocation que recèle sa musique, le trio alsacien mériterait largement de sortir de la confidentialité pour atteindre les sommets. Pas gagné en ces temps de moins-disant culturel qui ont fait de La Femme le porte-drapeau de la pop française. Vivement la sortie de l’album de Polaroid3, en février prochain. Restez bien aux aguets, on en reparlera…