Viole d'amour


Jasser Haj Youssef

Resonance

La viole d'amour de Jasser Haj Youssef vous emmène dans un voyage introspectif soutenu par une création numérique maison. Sa musique surprenante renvoie au désert, à la méditation, à la spiritualité, mais également au royaume de l'inconscient. Jasser qui est en résidence aux Dominicains invite en guest le célèbre chanteur, guitariste, songwriter italo-britannique Piers Faccini,  artiste reconnu de la pop anglaise. Ce dernier collabore notamment avec Ben Harper, Ballaké Sissoko, Camille ou encore Ibrahim Maalouf. Enfin le décor visuel signé Anne Sadovska projeté sur un tulle vient s'inviter dans cette conversation intime entre les deux musiciens.

Die Viola d'amore des Artist in Residence, Jasser Haj Youssef, entführt Sie auf eine Reise der stetigen Selbsterkenntnis durch ein digital erstelltes Zuhause. Seine erstaunliche Musik macht einen Rückzug in die Wüste, in die Meditation, in die Spiritualität, aber zur selben Zeit auch ins Reich des Unterbewussten.
Eine Kreation des CCR Les Dominicains de Haute-Alsace


« Au Théâtre des Abbesses, à Paris, les spectateurs ont vécu un concert d’une grâce absolue, saisis par la virtuosité et l’intensité du violoniste tunisien Jasser Haj Youssef […] L’alliance de la musique et du silence va de soi dans cette suite toute en finesse (…) Laissant au spectateur l’irrésistible envie d’en entendre davantage. » –
Le Monde | Patrick Labesse

« Privilégiant l’épure à la virtuosité, il économise les notes pour mieux les étirer, jusqu’à les suspendre, comme s’il voulait sculpter le silence plutôt que la mélodie… On se souvient de la résonance presque monacale de ses arabesques minimalistes sur la scène du Théâtre de la Ville, où ce live a été enregistré. Le disque permet une meilleure écoute de ces improvisations méditatives, notamment sur les cinq premiers titres en solo. »
Télérama | Anne Berthod

« Violoniste élevé à la grande tradition arabe autant qu’à l’exigence du geste parfait dans la musique classique occidentale, Jasser Haj Youssef utilise le jazz pour libérer l’énergie, le classique pour fortifier l’esprit, les traditions orales pour rendre à la musique sa dimension originelle. Jouée par lui, la viole d’amour en devient l’instrument le plus extatique et confidentiel de l’histoire de la musique. C’est dans le récit seul de son inspiration, face à lui même, en dedans, que Jasser Haj Youssef étonne, bouleverse et transforme. » – Théâtre de la Ville, Paris

Piers Faccini est l'invité de Vincent Josse dans l'émission "La Récréation"
A écouter en podcast

Une création CCR Les Dominicains de Haute-Alsace, proposée en tournée.