Iddo Bar-Shaï, Philippe Beau et Chine Curchod

En février, deuxième session de résidence autour d'un projet magique : celui de la rencontre entre la musique de Couperin et son ombre. Pour la création du spectacle "Ombres errantes", les Dominicains, en coproduction avec le CCR Abbaye de Noirlac, réunissent Iddo Bar-Shaï, pianiste, Chine Curchod, scénographe et Philippe Beau, ombromane.

La question essentielle dans ce projet est de proposer une forme de concert innovante au cœur des préoccupations du Centre Culturel de Rencontre avec l'intervention d'un metteur en espace qui s’approprie l'univers des deux artistes pour créer une histoire, un fil conducteur, sans pour autant faire un travail de mise en scène. L’univers sera onirique, irréaliste, centralisé autour du répertoire de Couperin : un dialogue entre ombres et piano de manière conjointe et séparée, sous forme d'un aller-retour avec un dispositif immersif pour le public. Le Centre AudioVisuel peut proposer, en complément, son univers : personnage filmé, bruitages, textes, voix off…

Le spectacle est donné à l'Abbaye de Noirlac en septembre 2015 et aux Dominicains de Haute-Alsace en octobre 2015.

Période de résidence :

du 11 au 14 février